Que ce soit dans les médias, à l’école, au travail, les femmes musulmans en Belgique doivent faire face à une série de discriminations structurelles. Quelles sont ces discriminations et comment parvenir à modifier ces comportements discriminants? Ce sont les questions traitées dans ce rapport.

Introduction

Cette recherche dresse le portrait de 11 femmes musulmanes, de confession ou de culture, qui nous dévoilent leur parcours et les obstacles rencontrés sur leur route au sein de la société belge. Il s’agit d’analyser les liens entre le traitement médiatique de l’Islam et son impact sur la vie des femmes musulmanes au quotidien. Dix femmes donc, aux trajectoires différentes, mais qui s’entendent toutes sur un point : leur statut de femme musulmane a bien souvent fait l’objet de critiques, de discriminations et de frein pour leur épanouissement au sein de cette société. Enfin, cette analyse a pour objectif prioritaire de tenter de fournir des solutions et des pistes de réflexion afin d’améliorer le vivre-ensemble et l’image des musulmanes et des musulmans dans la société occidentale plus généralement.

La seconde partie se penche la presse généraliste belge et française avec une attention particulière accordée à la place de la religion musulmane et des femmes musulmanes de manière plus particulière dans les colonnes des différents quotidiens. Pourquoi avoir également porté notre choix sur la presse française ? Car il apparaît clairement que les agendas politique et médiatique de nos voisins français influencent la Belgique. Pour la presse belge, nous nous sommes concentrés sur trois grands quotidiens : La Libre Belgique, Le Soir et SudInfo. Nous avons également consulté de manière régulière les sites d’informations du journal « La Dernière Heure », et des télévisions publique et privée « la RTBF » et « RTL Info ». Du côté de la presse française, notre analyse a porté sur les sites d’informations : Le Monde, Le Figaro, Libération. La période de recherche s’est étendue du 15 juillet au 15 septembre ; soit deux mois.

Il ne s’agit nullement d’une étude empirique ou académique au sens propre du terme mais de fournir les clés nécessaires à la compréhension du traitement médiatique des sujets liés de près ou de loin à l’islam et des femmes musulmanes.

Finalement l’objectif principal de l’analyse est d’apporter des solutions et des voies à suivre, pour faire avancer la cohésion sociale et, de manière générale de donner une image positive des femmes musulmanes dans la société belge.